La Ruda – Du Riffifi Chez Les Branques chords

Chords
Transpose:
La Ruda Salska - Du rififi chez les branques

J'ai complété l'autre tab, replacé les accords, et à partir d'un guitar pro 
j'ai tenté de retranscrire les cuivres pour une seule guitare :


A7      Ab7 / A7            Ab7 /  A7


**Intro : A7 A7 A7 A7e|-----------------|-----------------|-----------------|-----------0-----|B|---------------2-|-----------------|---------------2-|---1-2-1-2-------|G|---------0-2-----|-------2---------|---------0-2-----|---------------2-|D|-------2---------|-----------------|-------2---------|-----------------|A|-----------------|-----------------|-----------------|-----------------|E|-----------------|-----------------|-----------------|-----------------|
A7 A7 A7 A7e|-----------------|-----------------|-----------------|-----------2-----|B|---------------2-|-----------------|---------------5-|---4-5-4-5-------|G|---------0-2-----|-------2---------|---------0-2-----|-----------------|D|-------2---------|-----------------|-------2---------|-----------------|A|-----------------|-----------------|-----------------|-----------------|E|-----------------|-----------------|-----------------|-----------------|
**Riff1 : C F Ge|-----------------|-----------------|B|------1----------|------3--0-------|G|---------2-------|------------202--|D|---2-------------|---3-------------| (x4)A|-----------------|-----------------|E|-----------------|-----------------|
C F G Il se voyait en grand truand légendaire
C F G Forçant le respect à tous ces branques de première,
C F G Il soignait l'accroche comme son revolver,
C F GVeston trois boutons deux poches et gominé capillaire
C F GIl sÂ’voyait tel, tel, tel Capone, en contemporain, pas un tel untel
C F GMais tel qu'était Capone aux maintes hommes de main à sa pogne
C F G Il s'inventait un pedigree des moins clairs
C F GLui qui s'était juste fait toper à tirer en loosdé à Leclerc.
**Riff2 : C F Dm Dm Eme|-----------------|-----------------|-----------------|-1-1-1---0-0-0---|B|-1---------------|-1--1--1--1--3--1|-1---------------|-----------------|G|------------0--2-|-----------------|---2---------0-2-|-----------------|D|-----------------|-----------------|-----------------|-----------------|
C F Dm Dm Eme|-----------------|-----------------|-----------------|-1-1-1---0-0-0---|B|-1---------------|-----------------|-----------------|-----------------|G|------------0--2-|-0--0--2--0--0--2|-2-----------0-2-|-----------------|D|-----------------|-----------------|-----------------|-----------------|
C F G CIl se voyait comme le roi des gangsters, comme un clone d'Al Capone,
F G CHomme et truand légendaire, mais il n'était en somme
F G CQu'un branque de première, comme un clone d'Al Capone,
F GA trois francs trente et c'est cher! Oh! Il se voyait commeÂ…
A7 A7add13 Ces cadors, sourds à toutes les prières,
Sans remords, sans recours, au sang froid, Hors-la-loi mais en pleine lumière et suicidaire était de nier sa gloire quand, Dans les claques, il matait la taulière Dans la voix des macs c'est en clair : "toi la ménopausée zèle tes donzelles au boulot sinon c’est moi qui t’f’rais pisser l’sang à nouveau !", Il s’voyait fier (fier), Parrain des gangsters, Quel camouflet ! C’n'était que l’parrain des mouflets d’son beau-frère !
**Riff3 : D7 C D7 C D7 C D7 C e||-----------------|-----------------||-----------------|-----------------|B||*------1---------|----------------*||-------1---------|------------010--|G||-----2-------2-0-|---2---2---0---0-||-----2-------2-0-|-----------2---2-|D||-----------------|-----------------||-----------------|-----------------|A||*----------------|----------------*||-----------------|-----------------|E||-----------------|-----------------||-----------------|-----------------|
D7 C )x4 **Riff1** (C F G) Il se voyait en tueur fou sanguinaire, Qui coûte que coûte n'fait jamais machine arrière Il saignait partout les parties de poker, Ceux qui posaient plus d’deux paires, l’les expédiait chez "Dieu le père" Il s’voyait tel, tel, tel Capone, en contemporain pas tel untel Mais tel qu'était Capone dans le règne des flingues qui résonnent Il rackettait même les plus hauts fonctionnaires, Il les faisait tellement chanter, qu'ils croonaient et battaient Fred Astaire **Riff2** (C F Dm Dm/Em) Il se voyait comme le roi des gangsters, comme un clone d'Al Capone, Homme et truand légendaire, mais il n'était en somme Qu'un branque de première, comme un roi sans couronne Si ce n'est en implant dentaire. Oh! Lui qui n’était qu’homme
A7 A7add13 Mythomane dans un mitan de verre,
Pyromane jouant la flambe et sévère ! Quant aux femmes sans passer au travers, elles étaient loin d'être nymphomanes envers ce cave et pervers, lui se voyait mâle, Et levant des compagnes, Qu'il arrosait de diamants et de champagne, Il s’voyait fier comme en affaires, Parrain des gangsters, Quel camouflet ! C’n'était que le parrain des mouflets de son beau-frère ! **Riff3** (D7 C)
A7 A7add13 Il trouva lourd le "pour"
Se dit "je vais l'faire !" Mais en ce jour, il a mordu la poussière. A son premier coup face à la caissière, lui laissa une, deux, trois secondes, elle a tiré la première! Il s'écroula, dans son sang, sur le parterre, sans avoir l’temps d’faire parler son revolver. A jouer les cadors (les cadors), ça mène au cimetière, Ci gît, repose et dort feu le roi des gangsters. **Intro** (A7) (finir sur un Do#, case 2 corde de Si)
Please rate this tab:
x1.0