Diams – Lhonneur Dun Peuple tab

                               DIAM'S
                        L'HONNEUR D'UN PEUPLE

Intro and verses:

E||---------------------------------- 2----0x----------------------|B||--2---------2x----2-----------2x----------------2----2----2x----|G||-------2----------------2-------------------------------2-------|D||----------------------------------------------------------------|A||----------------------------------------------------------------|E||----------------------------------------------------------------|
-----------------------------------------------------------|--2---------2x----3x----2x-----------------0----2----2x----|-------2---------------------2---------2-----------2-------|----------------------------------2------------------------|-----------------------------------------------------------|-----------------------------------------------------------|
-----------------2x------0x---------0----------------0------------|--2---------2x----------------2---------3------2---------3----2---|-------2----------------------------------------------------------|------------------------------------------------------------------|------------------------------------------------------------------|------------------------------------------------------------------|
---------------------------------------||-------0---------0x------3----2--------||--2---------2---------------------2----||---------------------------------------||---------------------------------------||---------------------------------------||
Ne viens pas faire le gangster, Ă  mes yeux t’es un mortel tu vas crever tout comme moi, tout comme elle. Tu vas mourir et puis qu’est que tu auras laissĂ© ? Que de la merde donc je te conseille de mettre ton cœur Ă  l’essai. Car j’ai compris aprĂšs des annĂ©es dÂ’Ă©garement que ni les hommes ni l’argent ne font le bonheur des gens. Aucun humain n’a eu le pouvoir de me soigner, quand aprĂšs la gloire dans le noir je me suis noyĂ©e. Je ne dois mon talent Ă  personne sur cette Terre, ni Ă  mon pĂšre ni Ă  ma mĂšre, pour ça que je regarde souvent le ciel et que je demande qu’on fasse de moi quelqu’un de fiable et de fiĂšre. J’ai retrouvĂ© mon honneur, un bonheur sans limite loin des heurts du showbizz et de ce monde sans mĂ©rite. et parti comme c’est parti, ce morceau va faire mal, appel moi la poucave ou la rebelle infernale Je vais te dire ce que j’ai vu, tu me dira ce que tu en penses faut croire que des le dĂ©but c’est de la faute de la France, ce pays n’a qu’une valeur celle du cours de la bourse peu importe si son peuple ne peut pas faire un plein de bouffe. Ça donne des mĂšres angoissĂ©es et des pĂšres sous pression puis des familles entassĂ©es dans du bĂ©ton . aucune valeur de me ressemble dans leur putain d’assemblĂ©e, a gauche Ă  droite ils veulent tous se ressembler. De toute façon ils veulent le beurre et l’argent du peuple mais ils n’auront pas nos cœurs ni nos frĂšres ni nos sœurs. Ce prennent pour qui pour vouloir faire la morale et nous faire croire que ce pays c’est des petits blonds dans une chorale Non ce pays c’est des Ritales des Noirs des Arabes espagnols par heritage, des auvergnats qui font du rap… Ce pays c’est des portugais qui se saignent Ă  la tache, GuadeloupĂ©ens, Martiniquais qui se fĂąchent quand on les taxe. , ce pays c’est tout un tas de couleurs, tout un tas de cultures, tout un tas de couleurs, tout un tas de futurs, Ce pays c’est une banlieue qui aimerait qu’on la regarde, qui fait peter les pĂ©tards quand on l’a traite de racaille. Les plus grandes stars qu’elle est portĂ©e ne sont pas Diams & Djamel mais surtout L’abbĂ© pierre & sœur Emmanuelle. Paix Ă  leurs Ăąmes. Loin des pantins & des guignols qui ont pour seul bagages un cul en couve De la presse people Faites pas croire que le mĂ©rite c’est d’ĂȘtre Puff Dady, va le dire Ă  ma mamie, elle va te dire que t’es pas in, elle va te dire qu’en Afrique ya pleins de gosses qui crĂšvent de la galle et que sur le parvis de Lille ,les sdf crĂšvent la dalle Le mĂ©rite est dans les bras de ta mĂšre donc ne te braque pas Petite sœur si c’est un lascar ne le drague pas. Je sais de quoi je parle, je me suis faite avoir, les plus grands des mythomanes peuvent venir t’inviter Ă  boire, te promettre la lune pour au final ĂȘtre des diables. DĂ©sormais qui veut ma plume doit me parler de mariage, j’ai bien grandi depuis le temps ; vous me voyez Ă  la tĂ©lĂ©, entre temps j’ai pris, 2/3 trempes, j’ai pris 2/3 ans, dans la gueule et j’ai observĂ© le globe, La bĂȘtise de l’homme c’est guers pour l’or et le pĂ©trole. Avec les politiques français, j’ai clairement lĂąchĂ© l’affaire, franchement qu’est ce qu’ils vont faire pour sĂ©cher les larmes de nos mĂšres ? Le PrĂ©sident ne nous aime pas je l’ai lu dans ses vœux, d’ailleurs il ne s’aime pas non plus ça se voit dans ses yeux, moi j’ai de l’amour en moi, et trĂšs peu de haine, je la rĂ©serve pour quelques journalistes de merde et pour Le Pen je suis cordiale. Messieurs, mesdames, tout en douceur, si vous nous aimez pas, allez faire un tour ailleurs, parce qu’on reste la et on va prendre ce qui nous ai du, ce pays ça nous gĂšne pas, c’est vous qui ĂȘtes des nuls. Moi je suis trop yes, trop wesh, j’ai trop de dĂ©gaine en attendant j’aime les lettres et je lis Fayza Guennes, jÂ’Ă©coute MĂ©dine et Kerry James Ă  l’arriĂšre de la Mercobenz, Rohff ou le 113. Quand je voyage en premiĂšre . je fais du rap, ne confondez pas avec le slam, chez nous ya de la rage et du style en plus d’avoir une arme on est pas la pour plaire clairement ya une barriĂšre, la variĂ©tĂ©, je lui vole ses ailes moi et alors qu’est ce qu’elle va faire ? Je fais mes petits tubes sans faire exprĂšs, un peu comme les Chtis, vive le populaire je suis ni bobo ni travestie, j’ai un bts banlieusarde et une famille en or donc j’ai les armes pour me dĂ©fendre quand parfois on m’aborde. Si toutefois tu m’abordes, serres moi la main car je suis comme toi Je n’ai rien d’exceptionnel mais si des petites sœurs veulent ĂȘtre comme moi, il va falloir que je me grouille d’ĂȘtre un modĂšle Il faut vite que je construise autre chose que des disques, qu’on me cite comme une mĂšre de famille, qui milite comme une sœur au grand cœur, qui prĂŽne la charitĂ© et si j’ai un mari qui tue ba je m’en fou de ta paritĂ©. Je suis une princesse et tout ce que je mĂ©rite c’est un royaume pas avoir a faire des compet'….devant des clowns et des gnomes Je prĂŽne l’honneur d’un peuple, celui de nos pĂšres et nos mĂšres LĂšve ta main en l’air … FiĂšre de leurs valeurs Pour leurs enfants ils peuvent tout perdre hein ?! Y peuvent tout faire ?! Ils ne nous voleront pas nos cœurs, ils peuvent violer nos salaires on fera la guerre 35heures. Ce pays nous cite l’Afrique pour se donner bonne conscience mais regarde l’AmĂ©rique comme modĂšle de bon sens, alors on sucre des postes surtout dans les Ă©coles ‘pour ça que les jeunes ne parlent plus qu’avec des LOL Ce titre n’est pas que le fond de ma pensĂ©e, mais un rĂ©sumĂ© de ce que j’attends chez beaucoup de français. Masta mais nous un petit son a la Cabrel vu qu'ils disent que notre musique c'est de la merde. on va plagier la chanson française car va falloir qu'ils comprennent. gentiment tranquillement sereinement avec le sourire, un petit message a tous les politiques intolĂ©rants, comme pour votre cousine Marine: j'vous emmerde! Est-ce que la France est sĂ©rieuse ? HĂ© Marianne regarde moi dans les yeuuuz LĂšve ta main en l’air …
Please rate this tab:
x1.0